Louis Racicot

Spécialisé en développement de logiciels web et en gestion technique de projet. Je travaille à mon compte depuis plusieurs années. Je suis aussi auxiliaire d'enseignement à Polytechnique.

Machine à shooter

• Informatique, Présentation

Trois semaines de travail avec Linchien Song Sayasaeng pour arriver à un formidable résultat: Une machine à shooter et à drinks complètement automatisé! Le travail ne fut pas aisé mais le résultat en vaux la peine

 

Matériel indispensable : (environ 400$)

-    Une case d’ordinateur usagé

-    Un power supplie d’ordinateur

-    Un arduino

-    5 ou 6 pompes à lave-glaces

-    Des tuyaux

-    Un entonnoir

-    Des composantes électroniques (relais, board, fils)

-    Un ordinateur

-    Du temps

Nous sommes partis du concept apporté par Simon Tremblay, Michael Guillette, Louis Philippe Thibault et Jonathan Dubé: une machine à shooter fonctionnelle mais dont les performances électroniques et logiciel laissaient à désiré. Cette première version qui nous a inspiré coûtait d’ailleurs beaucoup trop cher et était peux commode compte tenu de sa taille gigantesque.

Améliorations

Nos objectifs étaient donc de refaire une machine à shooter fonctionnelle mais qui répondrait à des exigences plus commercialisables et utilisables, nous voulions donc :

-    Réduire les coûts d’au moins 25%

-    Optimiser les circuits électroniques

-    Optimiser lu programme de gestion des le driver (réduction de 80% du code et meilleurs performances)

-    Réduire la taille de la machine pour qu’elle rentre au moins dans une voiture

-    Embellir le produit final

-    Faciliter la configuration des pompes

 

Nous avons atteint ces objectifs. Les coûts estimés du matériel à passé d’environ 600$ à 400$. Nous avons pour se faire récupéré un vieux power supplie d’ordinateur (-100$), utiliser une case d’ordinateur désuet pour le frame de la machine (-50$), enlevé les bacs qui servaient anciennement à soutenir les bouteilles d’alcools (-40$), enlevé plusieurs composantes inutiles au circuit électronique : (-20$) et raccourcis de moitié la longueur des tuyaux (-5$). Nous avons par-contre ajouté une feuille de plexiglas (+10$) et des néons (+10$) Pour optimiser le circuit électronique, nous l’avons repensé et refait plus simplement. Les seules composantes dont nous avons besoin sont de 5 ou 6 relais de 5 volts à 12 volts, ainsi que de quelques connecteurs. En ce qui concerne l’optimisation du programmes, nous sommes avons réécrit la totalité du code. Le nombre de ligne est passé de 1500 à 250, pour un résultat encore plus rapide. Nous avons aussi, par la suite ajouté un module de calibration des pompes. Cet outil active une pompe pour une durée d’une seconde et demande en millilitres la quantité d’alcool coulée. Il applique ensuite une règle de trois pour déterminé le nombre de millisecondes exacts nécessaires pour faire couler une once de cet alcool. En ce qui concerne l’embellissement et la taille, ce n’était pas vraiment dur à battre. La case d’ordinateur était quatre fois plus petite que dans la première version de la machine, et petite canne de peinture noir et une de peinture argentée sur le métal peut donner un très beau fini! Qualification du prototype Nous avons pris le soin de tester la fiabilité de la machine en s’en servant de façon incontrôlable dans une soirée de débauche totale au cours d’un souper d’anniversaire. Les résultats de nos tests, analysés le lendemain, on été concluants. Nous avons constaté certaines erreurs de configuration au niveau des pompes qui empêchait certaines recettes de fonctionner correctement, nous avons aussi remarqué un tuyau de pompe qui n’était pas étanche, mais tout cela sans affecter le fonctionnement principal de la machine.

Améliorations souhaités

Pour rendre possible la revente et l’utilisation d’une telle machine par des personnes d’expertise inférieure, certains éléments serait à améliorer :

-    Rendre la machine indépendante de l’ordinateur sur lequel elle est branchée.

-    Gérer une queue de drinks, pour passer plusieurs commandes en même temps.

-    Activer plus d’une pompe à la fois, pour doubler ou tripler la vitesse d’exécution

-    Ajouter des capteurs optiques pour savoir si un verre est en place (idiot proof)

-    Pouvoir gérer plus de 6 pompes.

-    Être capable de mettre des crèmes et des boissons gazeuses dans la machine, ce qui est présentement impossible.

Conclusion

La machine est encore au stade de prototype mais sont développement va de bon train, bien qu’il sera probablement ralenti le temps de ma session au cegep. Je vous donne des nouvelles aussitôt que possible! MISE EN GARDE : une utilisation abuse de cette machine peut entrainer des mal de cœurs des vomissements, des black-out et des pertes de mémoire.

Crédits:

Simon Tremblay - Idées de départ et conception

Louis-Philippe - Idées de départ et aide au mécanisme

Michael G. - Idées et structure de la machine

Michael L. - Aide pour l'électronique et électrique

Jonathan - Idées, conception et programmation des pompes et plaque électronique (avec arduino)

Louis Racicot - Upgrade interface web, programmation, et conception et upgrade structure

Linchien (Link) - Conception  et upgrade structue, électronique et arduino

Loading...